L’actualité

Dédicaces au Festival d’Angoulême 2017

Le prochain festival d’Angoulême aura lieu du 26 au 29 janvier prochain. Non contente d’avoir participé au comité de sélection des albums concourant pour les Fauves, je serai présente de jeudi à samedi sur le stand Casterman pour y dédicacer mes propres séries : Alix Senator et le Club des prédateurs.

Venez nombreux :

  • jeudi de 14h30 à 16h30
  • vendredi de 15h30 à 17h
  • samedi de 16h à 18h

Thierry Démarez sera aussi présent pendant le week-end mais Steven Dupré sera absent cette année.

Et, bien sûr, j’apporterai mon fameux tampon Alix senator.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Et les nommés pour le prochain festival d’Angoulême sont…

Ceux d’entre vous qui me suivent au plus près savent que j’ai participé cette année au comité de la sélection générale du festival d’Angoulême.

Cette sélection a été annoncée hier. Comme chaque année, elle fait des heureux et des mécontents. Elle focalise aussi toutes les tensions qui entourent le festival.

Vous pouvez la retrouver en intégralité sur son site : BDAngoulême 2017

A titre personnel, participer au comité a été une grande expérience que je ne regrette pas, au contraire. Je remercie chaudement Stéphane Beaujean de m’y avoir accueillie en tant qu’autrice, pour le regard de praticienne que je pouvais apporter. Évidemment, tout n’a pas toujours été facile. Il a fallu lire tous les albums participants en moins de 3 mois, entre début septembre et le 15 novembre, puis défendre mes coups de cœurs et, le plus pénible, accepter que tous ne soient pas dans la liste. Tous les membres du jury ont connu cela.

Comme je sais que cela intéresse beaucoup d’entre vous, les auteurs notamment, voici quelques chiffres très généraux concernant le processus de sélection. Pour participer les albums devaient avoir été publiés entre le 30 novembre 2015 et le 1er décembre 2016. Ils devaient aussi avoir été envoyés au comité par leur éditeur. Nous avons reçu près de 500 livres, provenant de plus de 80 éditeurs différents. Sur ces 500 albums, les deux tiers environ étaient des one-shots quand les autres appartenaient à une série. Un quart étaient des grands formats couleurs entre 48p et une centaine de pages. Un peu plus de 40% étaient des romans graphiques. Environ 1 sur 10 était un comics. De même 1 sur 10 était un manga. Le reste étaient des albums « atypiques ». Je reste floue volontairement, certains albums étant plus compliqués à classer. Mais cela vous donne des ordres de grandeur.

Sélectionner juste 40 albums au milieu de tout cela en si peu de temps a été compliqué. Comme l’a déjà dit Stéphane, à notre dernière réunion, nous avions encore une liste de 130 albums sélectionnables. Il a fallu 5/6 heures pour les départager et nous avons tous dû faire des compromis pour arriver à la liste finale. Nous avons tous des « chouchous » dedans et des albums qui nous parlent moins, même si nous reconnaissons leurs grandes qualités.

A titre personnel, je me suis battue pour que la sélection soit la plus représentative possible de la production actuelle. En ça, j’aurai bien aimé y voir plus d’albums grand public, mais aussi plus de livres très pointus, très avant-gardistes. La pré-sélection faites par les éditeurs eux-mêmes, les goûts de mes camarades de comité, comme le nombre d’excellents livres en ont décidé autrement. Mais je ne me désolidarise pas de la sélection. Je la trouve vraiment intéressante. Tous les livres présents méritent d’y être. Je suis en particulier heureuse d’avoir pu faire entrer des auteurs qui n’y avaient encore jamais été jusque-là. Ceux d’entre vous qui me connaissent, qui connaissent mes goûts les reconnaitront peut-être.

Même si la juste représentation de tous les types de BD dans la sélection est sans doute un idéal impossible à atteindre, il reste le mien. C’est dans cet esprit, que j’ai accepté l’invitation de Stéphane à participer à nouveau au comité l’an prochain. Avec plus de temps cette fois, j’espère que nous pourrons mettre en avant toutes les merveilles dont est capable notre chère Bande Dessinée.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Le tome 5 entre dans l’encyclopédie Alixsenator.com

Le tome 5 d’Alix Senator est sorti aujourd’hui avec son cortège de nouveaux personnages et de lieux aussi insolites que spectaculaires. Certains ont vraiment existé. D’autres au contraire sont pure invention de ma part de celle de Thierry.

Pour tout savoir sur eux et démêler l’historique du romanesque, allez visiter leur page sur l’encyclopédie alixsenator.com et livrez-vous au petit jeu des vrais/faux. Surprise garantie.

site_as

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Nouveau site valeriemangin.com

J’ai un nouveau site !

Le précédent était devenu vieillissant et compliqué à enrichir. Les plus fidèles d’entre vous savent qu’il datait de 2002, une autre époque de l’informatique et d’internet (techniquement, quand on croyait au XML).

Mais ce dinosaure ne disparaît pas complètement : les nostalgiques pourront toujours le consulter à l’adresse archives.valeriemangin.com.

À l’occasion, le nom de domaine valeriemangin.com remplace le mangin.tv. Vous trouverez sur ce nouveau site tous mes albums, ma biographie et, bien sûr, mon actualité. Le tout sera beaucoup plus interfacé avec les réseaux sociaux. Espérons que cet outil donnera satisfaction à son tour au moins 14 ans !

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Alix Senator 5 arrive le 16 novembre

Le 16 novembre vous pourrez retrouver Le Hurlement de Cybèle, la cinquième aventure de votre sénateur préféré dans toutes les bonnes librairies de l’Empire.

En plus de l’album classique, la version premium sera disponible avec un cahier supplémentaire consacré aux divinités orientales et à leurs cultes aussi violents qu’étranges.

Pour l’occasion Alix Senator rejoint presque Doggybags.

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Les Utopiales 2016

utopiales_2016Je serai présente, comme tous les ans, aux prochaines Utopiales de Nantes. Cette année d’autant plus qu’une grande exposition est consacrée au travail de Denis Bajram et que c’est lui aussi qui a réalisé l’affiche que vous pouvez voir à côté.

Je n’ai sans doute plus à vous présenter ce grand festival de science-fiction dont la richesse de la programmation n’a d’égale que la variété des invités.

J’y dédicacerai mes albums et surtout j’y participerai à plusieurs conférences sur le thème de cette nouvelle édition : la Machine.

Fantasme du cyborg en SF, le robot comme personnage en BD, art et pixel et la machine est-elle l’avenir de la femme ? sont autant de questions qui seront abordées.

Vous pourrez également me retrouver pour une rencontre autour de mes albums.

Pour avoir tous les horaires et tout savoir sur cette manifestation incontournable : les Utopiales – le programme

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail