Le Livre de Skell

Le Livre de Skell est un diptyque de science-fiction post-apocalyptique dessiné par Stéphane Servain et publié par Quadrants.

Le Livre de Skell tome 1, couverture

Chant 1

La glorieuse armée du dieu Steh-Vah s’est déployée devant une immense cité en proie aux flammes purificatrices. L’état-major et le peuple sont rassemblés pour une exécution publique majeure, celle du roi hérétique Azolah. Il a osé renier la part divine qui l’habitait, usant de drogues qui ont annihilé le parasite implanté sur sa tête, le privant ainsi de toute communion avec le dieu, et de toute perception de ses Ordres. Or Azolah était un roi puissant qui avait rallié des milliers d’hommes à cet acte impie… Son châtiment doit par conséquent se montrer exemplaire. Skell, la plus fidèle prêtresse-soldat du dieu Steh-Vah, exécute la terrible sentence. Son geste est sûr. Elle est la Justice. Skell est convaincue qu’Azolah châtié, les livres hérétiques saisis dans son palais n’exerceront plus jamais leur insidieuse fascination…

Le Livre de Skell tome 2, couverture

Chant 2

Troublée par les révélations que lui a laissées Asolah en testament, en fuite, Skell cherche à tout savoir, bien que cela lui vaille d’être persécutée comme hérétique. Comment Asolah connaissait-il le futur, et donc, son exécution de la main même de la jeune femme ?! Pourquoi na-t-il rien fait pour l’empêcher ? Cette drogue que prennent les hérétiques, est-elle si néfaste pour leur foi qu’on le prétend ? Quelles révélations contiennent donc les livres interdits, enfermés dans un coffre plus noir que l’enfer et enfoui au fond du gouffre de l’index ? Sa ténacité va la mener bien au-delà de ses croyances, et remettre en question sa conception même du monde.