Anne Rice

J’aurais pu vous parler de Charlton « Ben Hur » Heston aujourd’hui, ou bien de Janis « Club des 27 » Joplin, mais, pour changer de mes obsessions habituelles, j’ai choisi une romancière dévorée pendant la phase gothique de mon adolescence et à laquelle je repense toujours avec beaucoup de plaisir.

Anne Rice, La célèbre autrice des « Chroniques de Vampires », est née le 4 octobre 1941 à la Nouvelle Orléans, ville qu’elle dépeint avec intensité et profondeur dans la plupart de ses œuvres.

Son véritable nom est… Howard Allen O’Brien, comme son père. Elle aime expliquer que sa mère choisit de lui donner ce prénom d’homme pour qu’elle ait un avantage peu commun dans la vie… Cependant, lors de son premier jour d’école, « Howard » dit à sa maîtresse s’appeler « Anne », prénom qu’elle préférait. Tout le monde l’appelle ainsi depuis.

Si J. K. Rowling raconte avoir commencé « Harry Potter » alors qu’elle avait été laissée seule (et sans le sou) avec son enfant par son compagnon, Anne Rice écrivit « Entretien avec un vampire », la première de ses Chroniques, dans des circonstances encore plus dramatiques : elle ne parvenait pas à faire le deuil de sa fille, morte à 6 ans d’une leucémie en 1972.

Récit aussi romantique que fantastique, « Entretien avec un vampire » revisite le mythe de ces morts-vivants en mêlant étroitement la violence et la sensualité, l’amour et la mort. Mais il aborde aussi des thèmes moins convenus, surtout en 1976 quand il paraît pour la première fois : homosexualité, crise de la modernité, société du spectacle et bien sûr amour paternel/maternel et perte douloureuse de l’enfant aimé…

Depuis, Anne Rice a vendu plus de 100 millions d’exemplaires de ses romans et a été plusieurs fois adaptée au cinéma. Aux dernières nouvelles, « Lestat le vampire »  serait même sur le point de devenir une série.

Anne Rice et son dernier roman © Philip Faraone/getty Images

 

Publié le Catégories Littérature
Partager Google+ LinkedIn