Age of classics ! Alix senator exposé à Toulouse

Publié le Catégories Alix Senator, Exposition, Histoire antique
Partager Google+ LinkedIn

Ops, épouse de Saturne et déesse préférée de Livie

Après les Saturnales, Rome sous Auguste célébrait les Opalia, les fêtes de Ops, la déesse de l’Abondance et l’épouse du dieu cannibale Saturne. Ce sont ses enfants qu’il a dévorés un par un.
Selon la coutume romaine, on lui assimila plusieurs déesses orientales, la Grecque Rhéa, et surtout, une divinité orientale que les lecteurs d’ Alix Senator connaissent bien : Cybèle, la terrible déesse de Pessinonte, qui rend fou Khephren.
Historiquement, Livie, l’épouse d’Auguste, avait un faible certain pour la Grande Mère. Elle s’est même fait représenter plusieurs fois avec ses attributs comme sur la statue ci-dessous.
Alors, dans la série, quand Alix affronte la cruelle déesse et ses prêtres eunuques, c’est finalement toujours Livie qu’il combat, mais Livie sous sa forme la plus dangereuse, la plus monstrueuse.


Ci-dessous :
– Statue de Livie représentée en Ops avec sa gerbe de blé et sa corne d’abondance, début du 1er siècle de notre ère, musée du Louvre.
– Planche montrant Livie rendant visite aux galles, les prêtres de Cybèles, dans son temple du Palatin, juste à côté de la demeure impériale, Alix senator, tome 7, éditions Casterman.

Saturne dans le Fléau des dieux

Je ne pouvais quand même pas passer à côté d’un personnage aussi ambivalent et riche que le dieu Saturne. Il n’est pas encore apparu dans Alix Senator mais c’est un personnage très important du Fléau des dieux, la série d’Antiquité galactique que j’ai réalisée avec Aleksa Gajic, il y a quelques années.

Photos de Pétra

Quelques images de la mystérieuse cité du tome 8 d’Alix senator.

Alix senator 8 en librairie aujourd’hui

Le grand jour est enfin arrivé : vous pouvez retrouver La Cité des poisons, le tome 8 d’ Alix Senator dans toutes les bonnes librairies de l’empire.

“Malgré son deuil, Alix est envoyé par Auguste dans la cité de Pétra, la capitale cachée du royaume de Nabatène. Le cynique ministre Syllaios rêve de renverser son souverain décadent et veut entraîner Rome dans son complot. Mais la reine Hagirû entend bien rallier plutôt le sénateur à la cause royale. Pour le pouvoir, ils seront prêts à tout : dilapider des trésors, s’allier aux terribles guerriers d’Arabie… et utiliser les plus terrifiants poisons.”

Milou suit les Traces de la Grande Guerre

Après m’avoir courageusement apporté mon carton d’exemplaires d’auteur, Milou découvre avec autant de plaisir que moi le collectif Traces de la Grande Guerre ( Éditions de la Gouttière) et plus particulièrement Guerre éternelle, le 8 pages réalisé avec les autres membres de l’Atelier virtuel : Denis Bajram, Malo Kerfriden, Thibaud De Rochebrune, Ronan Toulhoat, Julien Carette, Stef Djet, Nicolas Siner, Christelle Robin, Alexis Sentenac, Brice Cossu, Johann Corgié, Yoann Guillo.

Avant-première Alix senator à Geekorama

Le week-end prochain, les 17 et 18 novembre a lieu Geekorama 2, la deuxième édition du festival geek de la Ville de Bayeux à la Comète.

J’y serai bien accompagnée par Denis Bajram, Stef Djet et Mathieu Salvia mais aussi par un invité surprise de dernière minute : le tome 8 d’ Alix Senator sera là en avant-première.
Je vous le dédicacerai le dimanche de 13h30 à 15h.

Vous pouvez aussi venir m’entendre la veille à 13h30 pour la table ronde sur les relations entre dessinateurs et scénaristes (âmes sensibles s’abstenir 🙂 )