Avant-première Alix senator à Geekorama

Le week-end prochain, les 17 et 18 novembre a lieu Geekorama 2, la deuxième édition du festival geek de la Ville de Bayeux à la Comète.

J’y serai bien accompagnée par Denis Bajram, Stef Djet et Mathieu Salvia mais aussi par un invité surprise de dernière minute : le tome 8 d’ Alix Senator sera là en avant-première.
Je vous le dédicacerai le dimanche de 13h30 à 15h.

Vous pouvez aussi venir m’entendre la veille à 13h30 pour la table ronde sur les relations entre dessinateurs et scénaristes (âmes sensibles s’abstenir 🙂 )

Publié le Catégories Alix Senator, Preview, Rencontre, Salon, Séance de dédicace
Partager Google+ LinkedIn

Utopiales 2018 : les tables rondes

La semaine passée, j’étais aux Utopiales, l’excellent festival de la science-fiction de Nantes. J’y ai eu le plaisir, l’honneur et l’avantage de participer à deux tables rondes.
Et, ô joie supplémentaire, elles sont à présent disponibles sur le net :

 

– LES DANGERS D’UNE METAPHORE POLITIQUE : LE CORPS SOCIAL

On se souvient de l’apologue d’Ésope, comparant l’état à un corps dont les citoyens seraient les membres et le gouvernement l’estomac. Cette métaphore utilisée par Agrippa aurait préservé la paix civile à Rome. La société est donc vue comme un complexe vivant interdépendant. Mais que signifie ce « corps » ? Que devient-il à l’heure
du numérique ? Les élites ont-elles encore le sentiment d’y appartenir ?

Avec : Valérie Mangin, Norman Spinrad, Vincent Bontems, Colin Pahlisch
Modération : Éric Picholle

– LE MONDE AVEC SECURITE ENFANT

Le mode d’emploi de votre micro-ondes vous enjoint de ne pas mettre bébé à sécher dedans, ni les chatons dans la machine à laver, sans parler des photos abominables qui transforment votre paquet de cigarettes en morgue un peu spéciale. Entre sécurité réelle, prévention, principe de précaution et idiocracy, où va le monde ? Que peut prévoir l’accidentologie ? Qu’en dit la science-fiction ?
Avec : Valérie Mangin, Kij Johnson, John Scalzi
Modération : Jérôme Vincent

Milou se met à l’alpinisme

Vous avez ci-dessous les cartons de livres que j’ai reçus pour le Comité de sélection du Festival d’Angoulême en trois jours… Si si, en trois jours ! Et encore vous ne voyez pas les pdf.

Depuis début septembre, nous avons reçu environ 250 publications dont un tiers parues avant les vacances et qui auraient donc pu être envoyées bien avant.

C’est assez désolant pour la plupart de ces livres et leurs auteurs : est-ce que leurs éditeurs pensent vraiment qu’on va avoir le simple temps matériel de tous les lire ? Je ne peux que promettre d’au moins tous les feuilleter et d’en lire quelques pages… Et je ne peux qu’espérer qu’en étant sept à faire cela dans le comité, nous ne manquerons pas la perle rare.

Anniversaire Alix à Bruxelles : les images

Les jours derniers, j’étais à Bruxelles pour la Fête de la BD et surtout l’anniversaire de mon sénateur préféré (70 ans déjà !). L’exposition réalisée à Angoulême s’est pour l’occasion déplacée dans le somptueux écrin du Musée Art et Histoire de Bruxelles où vous pouvez la voir jusqu’au 16 janvier prochain. Parallèlement, vous pouvez aussi aller découvrir les planches du dernier album de la série réalisées par David B et Giorgio Albertini jusqu’au 14 octobre au Centre Belge de la Bande dessinée.

Voici un petit reportage photo sur tous ces événements :

 

 

La Fête de la BD de Bruxelles

Amis belges, je fêterai les 70 ans de mon sénateur préféré à la fête de la BD de Bruxelles cette fin de semaine.

Je dédicacerai sur le stand des éditions Casterman :
– vendredi de 17h 30 à 19h30
Je participerai à deux tables rondes avec Giorgio Albertini et David B, les auteurs du prochain Alix classique :
– vendredi à 15h au centre belge de la Bande dessinée
– samedi à 11h sous le chapiteau dédié du parc.

Et si vous voulez papoter, n’hésitez pas à m’arrêter quand vous me croiserez dans les allées du parc.

Fête de la Bd (Bruxelles)

Les 14 et 15 septembre prochain, je fêterai les 70 ans d’Alix avec tout le monde à la Fête de la BD de Bruxelles.

Vous pourrez me retrouver le vendredi sur le stand des éditions Casterman et le samedi matin à l’espace conférence de 11h à 11h45.

Sous l’égide de Benoît Mouchart, notre directeur éditorial, je vous parlerai de mon sénateur préféré en compagnie de David B et de Giorgio Albertini, les nouveaux auteurs de la série Alix classique.

Le théâtre antique d’Amiens

Juste à côté de la halle Freyssinet où a eu lieu le festival de bande dessinée d’Amiens, se trouve le chantier archéologique d’une partie du théâtre romain d’Amiens à l’époque où la capitale picarde s’appelait encore Samarobriva Ambianorum.

Situé à la lisière de la cité, cet impressionnant bâtiment avait été construit sur le site d’entrepôts ou peut-être d’une caserne incendiée vers l’an 120 de notre ère. Ses gradins de bois se déroulaient sur environ 120/140 m de diamètre et ils pouvaient accueillir plus de 5 000 spectateurs.
Le théâtre fut utilisé jusqu’à la grave crise du IIIè siècle pendant laquelle tout le quartier fut abandonné. Il servit de décharge puis de nécropole.
On voit encore aujourd’hui des traces des différentes utilisations du site : murs des entrepôts, du théâtre, tombe et bien sûr, caves des maisons de l’époque moderne.

Les fouilles seront terminées dans quelques mois et laisseront la place au chantier de construction d’un immeuble.
Malheureusement, les restes antiques ne pourront pas être conservés et seront alors détruits (ça, je ne m’y ferai jamais…)

Merci encore à Josabeth Millereux-Le Béchennec, l’archéologue du chantier, de me l’avoir fait visiter. Ça a été passionnant.

Voici quelques photos du site et une reconstitution du monument par Jean-Claude Golvin.

Pour en voir d’autres d’Amiens, Alexandrie ou ailleurs, je vous recommande d’ailleurs chaudement son site :
http://jeanclaudegolvin.com/samarobriva-ambianorum-amiens/

Retour d’Amiens

Un très grand merci à Pascal Mériaux, ses équipes et tous les bénévoles de l’Association On a marché sur la bulle de nous avoir accueillis à Amiens ce week-end. Nous avons passé de très bons moments avec eux et des collègues pas vus depuis longtemps.

Le festival disposait en plus cette année d’un tout nouveau lieu très impressionnant : la gigantesque halle Freyssinet. Elle a permis de mixer espaces de dédicaces, ateliers et expositions. Denis et moi participions à celle sur les vaisseaux spatiaux créée par Anne-Sophie de Franceschi et Giani Grando (un tout grand merci à eux aussi).

Voici quelques photos de quelques expositions choisies arbitrairement parce que voilà 🙂