Podcast Inhumain

Denis et moi avons pris un grand plaisir, la semaine dernière, à répondre aux bien pertinentes questions de Lloyd Chéry pour son podcast C’est plus que de la SF.
Nous avons parlé d’Inhumain, de la Bande Dessinée, de la Science Fiction et de tout le reste.
Si vous êtes curieux, c’est par ici : Podcast C’est plus que de la SF : Inhumain

Inhumain : la bande annonce

C’est aujourd’hui que Inhumain paraît en librairie.

« Dans un moment de folie, un petit vaisseau spatial en mission d’exploration s’écrase sur une planète océan inconnue. Heureusement des sortes de pieuvres géantes aident les cinq rescapés à remonter à la surface et à rejoindre la seule île à l’horizon. À leur grande surprise, ils sont accueillis sur le rivage par des humains aussi primitifs que bienveillants. Si ces hommes et femmes au sourire figé se révèlent être cannibales, le plus inquiétant reste leur totale docilité. Les naufragés sont-ils condamnés eux aussi à se soumettre à la volonté du mystérieux Grand Tout ? »

Scénario Valérie Mangin & Denis Bajram, dessin Thibaud de Rochebrune, édité par Aire Libre / Dupuis.

Pour lire les 20 premières pages : www.dupuis.com

Inhumain: la preview

Amies lectrices, amis lecteurs, vous pouvez désormais découvrir les 20 (oui, les 20) premières pages d’Inhumain, l’album que j’ai réalisé avec Denis Bajram et Thibaud De Rochebrune, sur le site des Éditions Dupuis.

Laissez-vous tenter et cliquer ici : Inhumain premières scènes

Inhumain par Bajram, Mangin et Rochebrune

Denis Bajram et moi venons de réaliser un album de science-fiction avec l’excellent et néanmoins sympathique Thibaud De Rochebrune au dessin. Inhumain paraîtra donc le 2 octobre dans la collection Aire Libre des éditions Dupuis.

Un petit teasing ?

« Dans un moment de folie, un petit vaisseau spatial en mission d’exploration s’écrase sur une planète océan inconnue. Heureusement des sortes de pieuvres géantes aident les cinq rescapés à remonter à la surface et à rejoindre la seule île à l’horizon. À leur grande surprise, ils sont accueillis sur le rivage par des humains aussi primitifs que bienveillants. Si ces hommes et femmes au sourire figé se révèlent être cannibales, le plus inquiétant reste leur totale docilité. Les naufragés sont-ils condamnés eux aussi à se soumettre à la volonté du mystérieux Grand Tout ? »

Pour feuilleter les premières pages : consulter le site Dupuis