Souccot

Du 23 au 30 septembre cette année s’est déroulée Souccot, la Fête des Cabanes ou des Tentes dans la religion juive. C’est une des trois fêtes de pèlerinage annuelle durant lesquelles le fidèle qui le peut doit se rendre à Jérusalem.

Cette fête célèbre l’aide divine reçue par les Hébreux lors de l’Exode sous la conduite de Moïse qui les mena de l’Égypte où ils étaient esclaves au pays de Canaan, l’actuelle zone comprenant l’État d’Israël, les Territoires palestiniens, l’ouest de la Jordanie, le Liban et l’ouest de la Syrie.
C’est également la fête de la récolte qui marque la fin du cycle annuel de l’agriculture.

Elle comporte de nombreux rituels pendant ses sept jours. On doit notamment résider temporairement dans une soukka, une sorte de « cabane » construite pour l’occasion. On doit également effectuer des processions avec les « quatre espèces » rassemblées en faisceau : des branches de cédrat, de dattiers, de myrte et de saule. Bien sûr, on participe aussi à de nombreuses prières, des lectures des textes sacrés, des bénédictions…

Le lendemain, le huitième jour, constitue une autre fête, Chemini Atseret, qui marque le début de la saison des pluies en Israël.


Ci-dessous :
– une soukka, rue des Écouffes à Paris en 2009.
– un fidèle juif tient les quatre espèces pendant la fête de Soukkot dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 8 octobre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Publié le Catégories Éphéméride
Partager Google+ LinkedIn