Solstice d’hiver

Chaque année, en général le 21 ou le 22 décembre a lieu le solstice d’hiver. C’est le jour le plus court de l’année: dans l’hémisphère nord, le nôtre, la position apparente du Soleil par rapport à la Terre atteint son extrême méridional en fonction du plan de l’équateur.

« Solstice » vient du latin « solstitium », de « sol », soleil et « sistere », s’arrêter car la position du soleil à son lever et à son coucher semble stationnaire par rapport au méridien – la ligne imaginaire reliant les pôles – pendant quelques jours. Ensuite, elle se redécale vers l’est au lever et vers l’ouest au coucher.

Bien sûr, un tel événement astronomique était célébré dans de nombreuses cultures antiques. Peut-être au départ parce qu’on craignait que le soleil et la lumière ne disparaissent totalement dans la nuit hivernale. Je vous ai déjà parlé des Saturnales ou de la fête de Sol invinctus – le soleil invaincu – à Rome. Ce sont les ancêtres de notre Noël avec des fêtes germaniques archaïques telle que Yule.

Image : La Terre lors du solstice d’hiver de l’hémisphère nord.
©Przemyslaw ” Blueshade ” Idzkiewicz.

Publié le Catégories Éphéméride
Partager Google+ LinkedIn