L’actualité

Le tombeau de Philippe Pot

Comme je viens de retomber sur plusieurs épisode de Doctor Who avec les moines sans tête à la télévision, j’ai envie de vous montrer le tombeau de Philippe Pot, ce soir.

Son auteur n’est pas connu mais il a été réalisé entre 1477 et 1483 pour le grand sénéchal de Bourgogne, le fameux Philippe Pot. Les “moines” ou plutôt les pleurants dans ce contexte portent des blasons représentent ses huit quartiers de noblesse.

Lui-même est représenté en chevalier, les mains jointes pour une prière et les yeux grand ouverts. Mais, rassurez-vous, il n’est pas en train de supplier les “moines” de ne pas l’enterrer vivant. C’est juste la manière du XVe siècle de montrer l’attente chrétienne de la Résurrection.

Exposition au Musée du Louvre, © Poulpy

Castle Howard

Hum, j’ai le lieu, reste à trouver l’histoire et les personnages… des détails quoi.

Voici château Howard, la maison de campagne de Charles Howard, 3e comte de Carlisle, dans le Yorkshire. L’ensemble a été construit par John Vanbrugh et Nicholas Hawsmoor entre 1699 et 1712.

Le château vu du parc, © John Robinson
La façade sur jardin © Castle Howard

Il est entouré d’immenses jardins à la française et à l’anglaise ponctués de deux fabriques, deux constructions ornementales, plus petites mais aussi impressionnantes que le château.

Vue satellite du domaine (googlemap)

– le temple des Quatre Vents

Le temple des Quatre Vents © Howard 49

– le mausolée du comte.
Ce dernier fit scandale à son époque. Non par ce qu’il représentait de dépenses somptuaires, comme le reste de l’ensemble architectural, à une époque où tout le monde ne mangeait pas à sa faim en Angleterre, mais parce qu’il manifestait l’hostilité du comte à la religion et sa volonté d’être enterré loin de toute église.

Le mausolée du comte © Jeff Dalton

 

 

Exposition Jhen à Bayeux en 2021

L’été prochain, Jhen revient en Normandie. La Médiathèque municipale de Bayeux organise une exposition autour du Conquérant qui se déroule dans la ville en 1435.

Vous pourrez y admirer des pages de Paul Teng comme celle que je montre ci-dessous ainsi que découvrir les dessous historiques de l’album et avoir un aperçu de nos méthodes de travail.

Il y aura aussi une rencontre organisée avec moi dans l’expo ou bien la salle voisine.

Je vous tiens au courant.

 

Exposition virtuelle Alix Senator

Vous voulez admirer les planches noir et blanc du dernier Alix Senator dessiné par Thierry Démarez, voir en acheter une pour décorer votre atrium ?

Passez sur le site de la Librairie-Galerie Brüsel : elle les propose à la vente en exclusivité ainsi que quelques dessins originaux.

C’est par ici : Exposition vente La Forêt carnivore.

Covid-19 et Société de contrôle

Je viens de lire un article dans le magazine L’Histoire du mois de juin (n°472) qui m’a donné beaucoup à penser (et à discuter avec Denis). Fabien Paquet y parle de l’analyse de la crise sanitaire par Joël Chandelier, spécialiste de la médecine au Moyen-Âge, publiée sur sur medium.com.

Pour résumer, Joël Chandelier met en avant que « les épidémies, Grande Peste de 1348 -1350 comprise, ne changent jamais le monde. » Au mieux (ou au pire ?) elles révèlent les points forts et les failles des sociétés. Pour la Covid-19, on pense tout de suite à la mondialisation ou à la banalisation des transports internationaux. Mais il faut aussi envisager l’allongement de la durée de la vie, par exemple, qui multiplie le nombre de patients âgés ou en mauvaise santé qui seront atteints plus facilement de formes graves voire mortelles.

Cela amène Fabien Paquet à se demander si, au lieu de changer notre société, comme on l’entend souvent dire en ce moment, la crise ne va pas au contraire accentuer certains de ses travers actuels. Et en particulier ce que Gilles Deleuze appelait « la société de contrôle ». Le philosophe, dès 1987, voyait un avenir où triompherait le travail à domicile, les soins à la maison et l’école par Minitel. Comme dit Fabien Paquet, « une société où la communication et l’information, avec leurs messages d’ordre seraient reines ».

Bref, lisez L’Histoire, on y parle aussi de futur.

Yuanyuan à la maison

Milou a été tout surpris du paquet qu’il m’a rapporté ce matin : il arrivait tout droit de Chine et contenait quelques exemplaires de “Yuanyuan’s bubbles”, l’adaptation de la nouvelle de Liu Cixin réalisée avec Steven Dupré et Patrick Van Oppen pour FT Culture Books.

C’est donc bien vrai : j’ai publié une bande dessinée en Chine !

Ex-libris Jhen et Alix senator

Amateurs d’ex-libris, la Librairie-Galerie Brüsel située sur le boulevard Anspach et managée d’une main de maître par Reynold Leclercq, en a réalisé ce mois-ci pour les derniers Jhen et Alix Senator. Vous pouvez les voir ci-dessous.

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas vous déplacer, vous pouvez commander les albums avec eux dans la boutique en ligne : les ex-libris Brüsel.

Interview fleuve sur ActuaBD

Le plaisir du lundi : je suis aujourd’hui l’invitée d’ ActuaBD.

Charles-Louis Detournay m’a longuement et savamment interviewée sur Alix Senator (version classique et premium) et Jhen. Et c’était très agréable de répondre à autant de questions à la fois pertinentes et passionnées. Merci à lui 🙂

Pour me lire, c’est par ici : Interview Alix senator et Jhen