Dédicaces au Festival d’Angoulême 2017

Le prochain festival d’Angoulême aura lieu du 26 au 29 janvier prochain. Non contente d’avoir participé au comité de sélection des albums concourant pour les Fauves, je serai présente de jeudi à samedi sur le stand Casterman pour y dédicacer mes propres séries : Alix Senator et le Club des prédateurs.

Venez nombreux :

  • jeudi de 14h30 à 16h30
  • vendredi de 15h30 à 17h
  • samedi de 16h à 18h

Thierry Démarez sera aussi présent pendant le week-end mais Steven Dupré sera absent cette année.

Et, bien sûr, j’apporterai mon fameux tampon Alix senator.

Les noir et blancs du Club des Prédateurs sont fin prêts

Mon complice, l’aussi infatigable que talentueux Steven Dupré vient tout juste de terminer les pages noir et blanc du tome 2 du Club des Prédateurs
L’album paraîtra le 24 mai aux éditions Casterman.
Ci-dessous, je vous laisse admirer la première page. A vous de deviner si le train s’arrête… ou pas.

Grande Interview sur Culturebd.com

LC_t1_couvDe la violence de l’Histoire à celle du conte

Je reviens une nouvelle fois sur le Club des Prédateurs sur l’important site Culturebd.com.

Interrogée par Sophia, je vous dévoile tous les aspects de la création de mon conte horrifique, ses sources, ses différents aspects et surtout pourquoi je suis allée aussi loin dans l’horreur.

Je sais que cela a interpellé beaucoup d’entre vous, mais il fallait bien ça…

Angoulême 2016

ang_otomo

Je serai au festival d’Angoulême cette année encore. Il faut savoir garder les traditions. 🙂

Vous pourrez me retrouver en dédicace sur le stand Casterman avec Steven Dupré pour le Club des Prédateurs et seule pour Alix Senator puisque Thierry ne sera pas là cette année.

Je participerai également à la table ronde “Prolonger le mythe : la reprise des séries” à l’espace Franquin (salle Bunuel), vendredi 29 Janvier à 14h45 avec Juan Diaz Canales, François Corteggiani et Ruben Pellejero.

Venez nombreux !

Le Club des prédateurs en librairie le 27 janvier

LC_t1_couvLe festival d’Angoulême arrive dans deux semaines avec son cortège de son nouveautés. Pour moi, ce sera Le Bogeyman, le tome 1 du Club des Prédateurs, un conte gothique dans l’esprit du Petit Miracle.

Réalisé avec Steven Dupré au dessin et Roberto Burgazzoli aux couleurs, il se déroule dans le Londres inquiétant de 1865.

“Là, tandis que dans leurs clubs, les gentlemen font bonne chère, dans leurs usines les enfants des pauvres se tuent au travail. Tout autour, le brouillard dissimule mal les monstres et les criminels. Jack un petit ramoneur insoumis, voudrait combattre tous ces prédateurs, et en particulier l’effrayant Bogeyman, le meurtrier de son père. Le hasard va le rapprocher d’une très jeune héritière, Liz, qui pourrait changer sa vie. Mais des rues mal famées jusqu’au Club le plus select, leur innocence va laisser place à la pure terreur.”

Âmes sensibles s’abstenir.