Dédicaces au Festival d’Angoulême 2017

Le prochain festival d’Angoulême aura lieu du 26 au 29 janvier prochain. Non contente d’avoir participé au comité de sélection des albums concourant pour les Fauves, je serai présente de jeudi à samedi sur le stand Casterman pour y dédicacer mes propres séries : Alix Senator et le Club des prédateurs.

Venez nombreux :

  • jeudi de 14h30 à 16h30
  • vendredi de 15h30 à 17h
  • samedi de 16h à 18h

Thierry Démarez sera aussi présent pendant le week-end mais Steven Dupré sera absent cette année.

Et, bien sûr, j’apporterai mon fameux tampon Alix senator.

Les noir et blancs du Club des Prédateurs sont fin prêts

Mon complice, l’aussi infatigable que talentueux Steven Dupré vient tout juste de terminer les pages noir et blanc du tome 2 du Club des Prédateurs
L’album paraîtra le 24 mai aux éditions Casterman.
Ci-dessous, je vous laisse admirer la première page. A vous de deviner si le train s’arrête… ou pas.

Le tome 5 entre dans l’encyclopédie Alixsenator.com

Le tome 5 d’Alix Senator est sorti aujourd’hui avec son cortège de nouveaux personnages et de lieux aussi insolites que spectaculaires. Certains ont vraiment existé. D’autres au contraire sont pure invention de ma part de celle de Thierry.

Pour tout savoir sur eux et démêler l’historique du romanesque, allez visiter leur page sur l’encyclopédie alixsenator.com et livrez-vous au petit jeu des vrais/faux. Surprise garantie.

site_as

Alix Senator 5 arrive le 16 novembre

Le 16 novembre vous pourrez retrouver Le Hurlement de Cybèle, la cinquième aventure de votre sénateur préféré dans toutes les bonnes librairies de l’Empire.

En plus de l’album classique, la version premium sera disponible avec un cahier supplémentaire consacré aux divinités orientales et à leurs cultes aussi violents qu’étranges.

Pour l’occasion Alix Senator rejoint presque Doggybags.

 

Experience Mort 4 dans les bacs

EM_t4_couv_1200Le 26 août, la fin d’Expérience mort, la série coscénarisée avec Denis Bajram et dessinée par Jean-Michel Ponzio arrivera chez tous les bons libraires.

Un petit avant-goût de ce tome 4 ?

Après la première expédition vers l’Au-delà de Katlyn Fork et de son équipe, la Mort n’existe plus.
Le retour des défunts plonge la Terre entière dans le chaos. Pour tenter de la sauver, la milliardaire prépare un nouveau voyage dans le mystérieux tunnel de lumière toujours ouvert. Mais une foule de plus en plus nombreuse suit son fils Matt, le premier ressuscité, voyant en lui à la fois le Messie, l’Antéchrist et le prophète du Néant.
Des scientifiques ou des fanatiques, qui détient la vérité ? L’Humanité peut-elle échapper à son Apocalypse ?

Doggybags 11 : Sagrado Corazon

Doggybags, n°11

Une participation à Doggybags, c’est bien, deux c’est encore mieux.

Je récidive donc dès ce mois-ci dans le n°11, avec pour complice l’excellent Loïc Sécheresse.

Nous vous livrons une nouvelle histoire pour lecteurs avertis: Sagrado Corazon, le Sacré Cœur, une mission californienne peuplée de sirènes voluptueuses et amatrices de mareros.

Leurs charmes sulfureux et meurtriers seront disponibles en librairie dès le 24 juin.

Doggybags 10: Motor City

Doggybags, n°10

Après Pandora, je reviens ce vendredi dans un autre collectif d’un genre totalement différent : le Doggybags n°10 du label 619 (éditions Ankama).

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore, Doggybags est un “hommage aux pulps et aux comics d’horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle”. C’est “plus brutal qu’un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu’un arrachage de dent à la pince-monseigneur”.

Ça vous tente ? Moi aussi.

J’y ai commis Motor City un des trois récits de ce mois-ci avec un jeune auteur très prometteur: Thomas Rouzière. Frissons et ambiance malsaine assurée.

Pandora

Pandora, n°1
Pandora, n°1

Une nouvelle revue pour Casterman

Casterman profite du printemps pour lancer Pandora, sa nouvelle revue orchestrée par Benoît Mouchart. Le n°1 sera disponible demain avec de nombreuses histoires courtes d’une trentaine d’auteurs aussi talentueux que Blutch, Katsuhiro Otomo, Jean-Christophe Menu ou Bastien Vivès.

Denis Bajram et moi nous sommes associés à Ronan Toulhoat, l’auteur du magnifique Roy des ribauds, pour un récit baroque mettant en scène une boîte de Pandore ouvrant sur l’infini des possibles de la Bande Dessinée.

L’occasion pour nous à la fois de vous surprendre et de rendre hommage au Neuvième Art.