Les Aventures de Milou

Milou était sur les dents ce matin : en plus de mes exemplaire de l’édition finlandaise du tome 3 d’Alix senator, j’ai reçu plein d’albums pour le Comité de sélection d’Angoulême.
Plusieurs éditeurs ont attendu cette semaine pour envoyer d’un coup toutes leurs nouveautés du semestre ! Bon, au moins comme ça je sais ce que je vais lire cet été.
Et Milou aura bien mérité ses vacances. 🙂

Partager Google+ LinkedIn

La bataille de Carrhes

Le 9 juin 53 avant Jésus-Christ a lieu la bataille de Carrhes, une des plus importantes de la fin de la République romaine puisqu’elle débarrasse César et Pompée de leur rival Crassus mais aussi une bataille fondatrice pour le futur sénateur Alix. Son père Astorix y participe et c’est suite à sa disparition que son fils devient esclave en Orient et que débutent ses aventures.

Tout ou presque a commencé l’année précédente quand Caius Licinius Crassus a été nommé gouverneur de Syrie. C’est le troisième homme du triumvirat qui se dispute le pouvoir à Rome et il compte bien profiter de la situation pour se couvrir de gloire et d’argent et l’emporter à terme sur César et Pompée.

Il commence par s’en prendre à Antioche puis à Jérusalem dont il pille le temple, puis il s’engage dans une grande campagne contre les Parthes avec une armée de plus de 40 000 hommes.
La bataille principale a lieu à Carrhes contre le général Suréna, ses 9 000 archers montés et ses 1 000 cataphrates, sa cavalerie lourde. Les Romains, qui ont sous-estimé la puissance des archers parthes sont progressivement acculés et enfoncés par les cavaliers. Trahis par les alliés qui formaient leur arrière-garde, ils finissent par paniquer et endurent des pertes très lourdes. Le fils de Crassus essaie bien de lancer sa propre cavalerie (dont la troupe gauloise dont fait partie Astorix dans la fiction) contre les Parthes mais il est finalement encerclé et massacré. La bataille est un désastre pour les Romains.
Crassus est même tué quelques jours plus tard pendant une entrevue avec Suréna qui dégénère. Puis, selon la légende, le général parthe fait couler de l’or fondu dans la bouche du cadavre pour se moquer de sa soif insatiable de richesses.

Au total, plus de 20 000 membres de l’armée romaine ont été tués et 10 000 réduits en esclavage. On ignore le sort de la plupart des autres. On sait seulement que seuls 300 des 40 000 hommes partis de Syrie y retournèrent sains et saufs. la plupart sont des Gaulois comme Iorix et les siens qu’Alix devra plus tard ramener en Gaule.

L’expansion romaine à l’est est arrêtée nette mais Suréna ne profite pas longtemps de sa victoire. Le jugeant sans doute dangereux après un tel succès, son propre roi Orodès II le fait rapidement exécuter.

Finalement, les seuls à profiter vraiment de la bataille de Carrhes sont César et surtout Pompée. Ils se retrouvent face à face à Rome. Leur duel à mort peut commencer.

 

Alix senator, troisième des ventes cette semaine

Je ne ferai pas comme si de rien n’était : le tome 7 d’Alix senator démarre très bien et ça fait toujours plaisir.

Merci à tous ! Alix Senator est une grande aventure qui nous tient très à cœur à Thierry Démarez et moi et c’est bien grâce à vous que nous pouvons la poursuivre ! 🙂

Ci-dessous, le classement des meilleures vente BD de la semaine sur le site BDzoom : http://bdzoom.com/…/zoom-sur-les-meilleures-ventes-de-bd-d…/

 

Alix senator : Résultats du concours

Un très grand merci aux 125 d’entre vous qui ont partagé le statut annonçant ce petit concours.

Les gagnants des trois affiches Alix Senator sont :
– John Blacksad
– Garulfo MagCed
– Séverine Tarantino

Donnez-moi vos adresses physiques via la page Contact de ce site internet.

Je vous enverrai les affiches signées dès mon retour du Festival d’Amiens.

Quant aux autres, ne désespérez pas et ne sacrifiez pas votre ordi aux dieux infernaux en me maudissant moi et mes descendants jusqu’à la septième génération : je referai un petit jeu dès que l’occasion se représentera, promis !

Visitez Rome avec Alix Senator

Vous voulez tout savoir sur la capitale d’Auguste et le lieu des exploits de notre sénateur préféré ? Alors le dossier très complet et très bien illustré proposé les éditions Magnard en téléchargement gratuit sur leur site est fait pour vous :

http://110953.site.magnard.fr/…/presentation-apprendre-le-l…

Il a été réalisé par mon amie Annie Collognat, comme Aquilae cruoris, la V.O. du tome 1 ainsi que le manuel de latin de 3è de Magnard, année où Auguste est au programme.

Ci-dessous, Alix en V.O. et la page du dossier d’Annie sur le mausolée d’Auguste où Alix est enfermé dans le tome 7.

Le temple d’Isis à Pompéi

Il n’y a pas que la déesse orientale Cybèle qui est adorée en en Italie. L’Égyptienne Isis est aussi bien présente. Elle possède un temple à Pompéi, juste à côté du théâtre. Des cérémonies s’y déroulent tous les jours comme celle où l’on présente solennellement la statue hellénisée de la déesse à ses fidèles qui prient longuement devant elle.
Evidemment, ce n’est pas le repaire d’agents secrets impériaux que je décris dans le tome 7 d’Alix senator mais je n’ai pas pu résister au plaisir de donner aux galles des ennemis dignes d’eux.

Pour aller plus loin : http://www.alixsenator.com/encyclopedie.lieux.html?voir=55

 

 

Les tunnels romains

Les tunnels qui permettent au sénateur Alix et à ses compagnons de gagner le lac Averne depuis Cumes à la fin du tome 7 ne sont pas une invention de ma part.
Il s’agit de 2 des 4 grands tunnels routiers construits par les Romains dans la région : la « crypta romana » et la « grotta di Cocceio » du nom de leur architecte, l’affranchi Lucius Cocceius Auctus.
Elles furent construites à l’initiative d’Agrippa, le gendre d’Auguste, qui voulait faire du lac Averne un port militaire. Les tunnels étaient alors destinés à relier la nouvelle base navale au port de Cumes. Plus tard, Agrippa installa finalement ses navires à au cap Misène et les tunnels fut abandonnés.
Une autre construction du même genre relie Naples à Pouzzoles, la “crypta neapolitana”. Ses dimensions sont impressionnantes : 705 m de long, 4,5 m de large et 5 m de haut. A l’entrée se trouve un énorme tombeau dont on a souvent fait celui de du poète Virgile.
Plus tard, Séjan, le ministre favori de l’empereur Tibère, fit construire un dernier tunnel entre Coroglio et la rivage méditerranéen.

Pour aller plus loin : Encyclopédie Alix senator

Ci-dessous quelques photos de la crypta romana et de la crypta neapolitana.

Le lac Averne

 

Près de Cumes et de l’antre de sa sibylle se trouve toujours le lac Averne visité par le sénateur Alix et ses compagnons.
Son étrange forme ronde est due à son origine : c’est un ancien cratère volcanique envahi par l’eau. Dans l’Antiquité, il s’en échappait toujours des vapeurs sulfurées pestilentielles qui firent penser qu’une porte des Enfers se trouvait là.

Pour aller plus loin : Encyclopédie Alix senator