La Toussaint

Le 1er novembre, les catholiques célèbrent la Toussaint, la fête des tous les saints reconnus comme tels par l’Église ou restés inconnus.

Dès la fin de l’Antiquité, les saints étaient fêtés à Rome et en Orient mais le dimanche après la Pentecôte. Cette célébration demeure d’ailleurs dans les églises orthodoxes.

En Occident, la fête passa au 13 mai au VIIe siècle quand le pape Boniface IV transforma le Panthéon romain en église et le consacra à cette date à Sainte Marie et à tous les Martyrs. Il ne choisit pas cette date au hasard : le 13 mai était la date de la fête païenne des Lemuria pendant lesquelles on conjurait tous les mauvais spectres.

Pourtant, dès le siècle suivant, le pape Grégoire III dédia à son tour une chapelle de la basilique Saint-Pierre à tous les saints un 1er novembre et les célébrations furent déplacées à cette nouvelle date. Elles ne bougèrent plus. En 835, Grégoire IV ordonna avec succès que la fête soit célébrée dans toute la chrétienté.
Peut-être ce choix du 1er novembre est-il une conséquence de l’influence importante des moines irlandais à l’époque : ils auraient voulu remplacer la fête celte de Samain, marquant le début de la nouvelle année, par une fête catholique.
En 998, les moines de Cluny la firent suivre d’une fête des morts le 2 novembre.

Ci-dessous :
– L’Adoration de la Trinité par Albrecht Dürer, 1509-1511, Kunsthistorisches Museum, Vienna. Cette œuvre fut créée pour la chapelle de la Sainte Trinité et de tous les saints d’une institution charitable de Nuremberg.

Publié le Catégories Éphéméride
Partager Google+ LinkedIn