Io Saturnalia !

A Rome, une semaine avant le solstice d’hiver, avait lieu la grande fête populaire des Saturnales. On plaçait de la verdure dans les maisons (houx, gui, branches diverses…), on offrait de petits cadeaux et des grands banquets. Les écoles et les tribunaux étaient fermés. Et surtout l’ordre social était bouleversé : les esclaves retrouvaient temporairement la liberté et pouvaient se faire servir par leurs maîtres.
On commémorait par là le séjour terrestre de Saturne qui avait trouvé asile en Italie après avoir été détrôné par Jupiter et y avait fait régner l’âge d’or.

L’hiver ou les Saturnales, Antoine Callet (1783) :

Publié le Catégories Histoire antique
Partager Google+ LinkedIn