Columbo et les dangers de la dédicace

Revu hier, “The Conspirators”, un épisode de la saison 7 de “Columbo” de 1978 (une série que je redécouvre avec beaucoup de plaisir en ce moment).
Joe Devlin, un poète irlandais et néanmoins pourvoyeur de fusils des terroristes de l’IRA, y exécute un marchand d’armes… Oubliant au passage qu’il lui a dédicacé la veille son autobiographie. C’est grâce à ces quelques lignes que le lieutenant Columbo va retrouver sa piste… Vous devinez la suite.

Alors, chers collègues, évitez de tuer vos lecteurs après les séances de dédicace, faites-le plutôt avant. On ne sait jamais qui peut mener l’enquête.

Ci-dessous :
– La fameuse dédicace et le lieutenant Columbo en train de regarder un livre d’art érotique (!) dans le même épisode.