Jolly roger

Pour en revenir aux “têtes de morts” 🙂

Le pavillon du célèbre pirate Barbe Noire (Edward Teach, 1680-1718) : un diable tenant dans une main une lance qui transperce un cœur, et dans l’autre, selon les versions, un sablier pour marquer la fuite du temps ou un verre pour trinquer avec le Diable.

De quoi alimenter bien des fictions romantiques.

Publié le Catégories Actualités générales, Arts et Lettres, Histoire moderne
Partager Google+ LinkedIn