La première bachelière et le succès actuel des filles au bac

On ne plaisante pas avec le bac. C’est peut-être ce qu’est en train de se dire Julie-Victoire Daubié sur cette photo de 1861, l’année même où elle fut la première femme a obtenir son baccalauréat à la faculté des Lettres de Lyon, les cours de la Sorbonne étant interdits aux femmes à cette époque.
Ils le sont toujours en 1871, quand Julie-Victoire Daubié s’y présente à l’examen de licence ès lettres… qu’elle réussit également.
Inutile de dire que toute sa vie, elle milita pour les droits des femmes, en particulier leur droit à l’enseignement, la formation professionnelle et le droit de vote.

Aujourd’hui, les jeunes filles sont aussi nombreuses que les garçon à se présenter à l’examen du baccalauréat et obtiennent même de meilleurs résultats qu’eux.
Ainsi en 2018 : sur les plus de 600.000 candidats, les 302.982 candidates ont été 91.04% à être admises à l’examen, contre 86.02% pour les 297.960 garçons. Un avantage que l’on retrouvait en regardant les taux de mention : 59.05% des filles en ont décroché une, soit 6 points de plus que le pourcentage de leurs camarades masculins (53%).