Utopiales 2017

Affiches des Utopiales 2017

Je serai comme tous les ans et toujours avec autant de plaisir au prochain festival des Utopiales de Nantes. Il se tiendra à la Cité des Congrès du 1er au 6 novembre prochain sur le thème du Temps, thème aussi cher aux historiens qu’aux auteurs de science-fiction.
Je serai là pour discuter avec vous mais aussi participer aux tables rondes suivantes :

LE TEMPS EN BD
Mercredi 1er novembre – 16h00 – Scène Shayol
Selon Scott Mac Cloud, il y a toute une part d’art invisible dans la bande dessinée qui échappe au lecteur. Comment gérer la temporalité de l’action ? Comment rendre signifiant temporellement l’espace entre les cases ou leur organisation ? L’ellipse de la bande dessinée ne serait-elle pas une autre représentation discrète du voyage spatio-temporel ?
Avec : Valérie Mangin, Denis Bajram, Yoann, Grégory Panaccione, Giorgio Albertini
Modération : Gilles Francescano

LES ENFANTS DE CHRONOS
Jeudi 2 novembre – 17h00 – Scène Shayol
Bien que Zeus l’ait émasculé et relégué au rang de dieu secondaire, Chronos n’a jamais cessé
de dévorer ses enfants, ni dans la mythologie ni dans les livres qui y font référence, ni même dans la vraie vie. Quelles représenta ons du temps mythique peut-on encore trouver, ou rechercher, dans la littérature ?
Avec : Guy Gavriel Kay, Ellen Kushner, Jeanne-A Debats, Valérie Mangin
Modération : Sara Doke

ESCLAVES DU TEMPS
Vendredi 3 novembre – 10h00 – Scène Shayol
Au xixe siècle, on interdisait aux ouvriers de porter une montre. Cent ans plus tard, la Rollex devient un synonyme de réussite sociale. Les dystopies nous montrent souvent des mondes où le temps individuel est strictement contrôlé, de la Minute de la haine aux cristaux de l’Âge de Cristal, où le temps de la vie même est prévisible. Le temps est- il un instrument de contrôle social ?
Avec : Valérie Mangin, Claude Ecken, Ma Suddain, Sylvie Denis, Perig Pitrou
Modération : Laurent Queyssi

JEUNESSE ET VIEILLISSEMENT DANS LA CRÉATION
Vendredi 3 novembre – 11h00 – Scène Shayol
Dans l’un des derniers James Bond, la « romance » entre Daniel Craig et Monica Bellucci a fait scandale du fait de la grande maturité de Bellucci,
tandis que celle avec Léa Seydoux (18 ans dans le rôle) n’a étonné personne. Outre les différences de traitement par genre, comment le vieillissement
est-il représenté dans notre société ? Au cinéma, comme en BD ou dans les romans, comment représente-t-on le passage du temps sur les corps
et les êtres ?
Avec : Ariane Gélinas, Emma Newman, Valérie Mangin, Nabil Ouali, Olivier Bérenval
Modération : Denis Bajram

ADAPTER UNE ŒUVRE EN BANDE DESSINÉE
Dimanche 5 novembre – 13h00 – Scène Shayol
Adapter un roman, changer le support de l’histoire d’origine implique des choix narratifs parfois radicaux et la fidélité pointilleuse n’est pas
forcément la « bonne » solution. De l’Énéide à La Horde du Contrevent, comment adapte-t-on une œuvre littéraire en bande dessinée ? Comment scénaristes et dessinateurs s’emparent-ils de l’univers de l’auteur ?
Avec : Julien Blondel, Aurélien Police, Éric Henninot, Valérie Mangin, Thomas Day
Modération : Denis Bajram

Pour voir le programme tout entier, c’est par ici : Programme des Utopiales

Publié le Catégories Rencontre, Salon
Partager LinkedIn

Signatures à Blois et à Caudebec-lès-Elbeuf

Cette semaine, je ne serai pas seulement aux IIè Rencontres de la Bande Dessinée d’Angoulême, je participerai aussi aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois pour une courte séance de signature vendredi prochain de 19h à 19h30.

J’enchaînerai ensuite avec le festival du Livre jeunesse et de la Bande Dessinée de Caudebec-lès-Elbeuf où je serai tout le week-end pour dédicacer et participer à la table ronde “Auteur de BD, une profession en danger” avec Denis Bajram et Emmanuelle Halgand, le dimanche à 17h.

N’hésitez pas à venir discuter avec nous 🙂

IIe Rencontres Nationales : éducation et bande dessinée

Les 5 et 6 octobre prochain, je serai aux IIe Rencontres Nationales de la Bande Dessinée organisées par la Cité internationale de la Bande Dessinée et de l’Image pour participer à la table ronde “La bande dessinée à l’école hier et aujourd’hui”.

Elle aura lieu le jeudi 5 à 11h15 salle Nemo, vaisseau Moebius. J’interviendrai avec Didier Quella-Guyot, enseignant, auteur, créateur du site l@bd, La BD de case en classe Canopé ; Sylvie Plane, vice-présidente du Conseil Supérieur des Programmes ; Benoît Préteseille, auteur, éditions Warum, La Cinquième Couche, éditions ION ; Daniel Auverlot, recteur de l’Académie de Limoges.

Bien sûr, je serai aussi là pour représenter les Etats Généraux de la Bande Dessinée avec Denis Bajram.

Conférence Histoire et mythologie à Gisacum

Samedi prochain 1er juillet, je serai sur le site de de la ville gallo-romaine de Gisacum, près d’Evreux pour le bien sympathique événement Ave Gisacum ! quand la BD rencontre l’Antiquité.

De 14h à 15h30, je participerai à la conférence « Histoire de mythologie – Où est la frontière ? » avec Clotilde Bruneau (la Sagesse des mythes) et l’équipe de Gisacum.

Puis, je signerai mes albums en compagnie des autres auteurs de bd présents.

Pour en savoir plus, c’est par ici : Ave Gisacum

Les Passeurs d’encre à Bayeux

Le week-end du 22/23 avril se tiendra “Les passeurs d’encre”, la première édition du festival du livre de la Ville de Bayeux. Une quarantaine d’auteurs de littérature et de bande dessinée seront là pour vous rencontrer dans la belle salle de la Comète, tout près de la gare.

Entre autres nombreuses activités, vous pourrez tout le week-end visiter une petite exposition consacrée à mon travail. Je vous recommande aussi de venir dimanche à 11h à la rencontre de Valérie Mangin qui vous expliquera comment elle écrit ses scénarios. Enfin, à 15h, ce sera à mon tour de vous montrer comment je dessine sur ordinateur. Nous signerons (sans dessin) tous les deux nos livres à ceux qui viendront à ces rencontres. Et aux autres aussi, car nous ne sommes pas méchants 🙂

L’entrée est gratuite, alors venez nombreux soutenir cette première édition du festival du livre de Bayeux, c’est important, sa pérennité en dépend !

 

 

 

Auteur de BD, une profession en danger

Pendant le Festival International de la BD d’Angoulême, les États Généraux de la Bande Dessinée ont proposé une rencontre sous le titre « Auteur de BD, une profession en danger ». Après être revenus sur les chiffres les plus marquants de la grande enquête auteurs, ils ont présenté plusieurs focus sur le volet qualitatif de cette étude. Un ensemble des données et de témoignages saisissants.

La rencontre se tenait le samedi 28 janvier 2017, de 11h à 13h, dans la salle Nemo de la la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. Merci à Pierre Lungheretti et aux équipes de la Cité !

Les Utopiales 2016

utopiales_2016Je serai présente, comme tous les ans, aux prochaines Utopiales de Nantes. Cette année d’autant plus qu’une grande exposition est consacrée au travail de Denis Bajram et que c’est lui aussi qui a réalisé l’affiche que vous pouvez voir à côté.

Je n’ai sans doute plus à vous présenter ce grand festival de science-fiction dont la richesse de la programmation n’a d’égale que la variété des invités.

J’y dédicacerai mes albums et surtout j’y participerai à plusieurs conférences sur le thème de cette nouvelle édition : la Machine.

Fantasme du cyborg en SF, le robot comme personnage en BD, art et pixel et la machine est-elle l’avenir de la femme ? sont autant de questions qui seront abordées.

Vous pourrez également me retrouver pour une rencontre autour de mes albums.

Pour avoir tous les horaires et tout savoir sur cette manifestation incontournable : les Utopiales – le programme

Rencontre au salon du Livre

livres_paris_2016

Je serai demain au Salon du Livre de Paris pour une conférence autour de « la BD creuset de tous les savoirs ? : quand la BD raconte l’Histoire » à 14h30 (S66-Sc BD/manga).

J’y serai en très bonne compagnie puisque j’y retrouverai Joël Callède, Noël Simsolo et surtout Jean Tulard qui fut mon professeur quand je passais ma licence d’histoire à la Sorbonne en parallèle au concours de l’Ecole des Chartes. Nostalgie… Nostalgie…

Pour plus d’info: Livre Paris

Les États Généraux de la Bande Dessinée

egbdUne enquête sur la précarisation des auteurs

La Bande Dessinée va à la fois très bien et très mal. Elle n’a jamais autant produit, avec une profusion de sujets et de manières de faire, s’adressant à un public de plus en plus varié. Mais cette expansion s’est retournée contre la majorité des créateurs, dont les conditions de travail et les revenus sont en train de s’effondrer. La goutte d’eau qui fit déborder le vase fut l’énorme augmentation des cotisations de la retraite complémentaire des auteurs alors que la grande majorité a déjà du mal à remplir son frigo. Il devenait évident qu’il allait falloir réfléchir en profondeur à l’avenir de la BD.

Benoît Peeters, Valérie Mangin et moi-même avons donc proposé de lancer des États Généraux de la Bande Dessinée, rassemblant tous les acteurs impliqués dans la vie de la BD, afin d’étudier la situation le plus précisément possible et de tenter de proposer des solutions. Croyez-nous, cela n’a pas été simple de rassembler autour de la table toutes les organisations représentants les auteurs, les éditeurs, les libraires ainsi que l’État et les institutions sociales, culturelles…

Le premier travail des EGBD a été de mener une grande enquête auteurs. Les résultats en ont été présentés au festival d’Angoulême 2016. Avec près de 1500 réponses, il s’agit de la base de données la plus importante jamais recueillie sur les créateurs de BD francophones. Et les conclusions sont assez effrayantes.

Valérie et moi ne pouvons qu’espérer que vous suivrez avec attention les travaux des États Généraux de la Bande Dessinée. Ils nous prennent beaucoup de temps, mais nous avons la chance d’avoir suffisamment de succès pour pouvoir le prendre. Et surtout nous pensons que c’est indispensable.

Le site : www.etatsgenerauxbd.org

Denis Bajram